Mono Couffo

CIRPE-BENIN lance son programme Mobilité Sociale dans les Ménages

today21 juin 2024 46

Arrière-plan
share close

L’ONG Cercle des Institutrices pour la Réussite et la Promotion de l’Education au Bénin (CIRPE-Bénin) a procédé au lancement officiel de son programme Mobilité sociale dans les ménages le dimanche 16 juin 2024. L’activité a eu pour cadre le siège de l’arrondissement de dans la commune de Houéyogbé.

Le lancement dudit programme a été couplé avec la célébration non seulement de la journée internationale de l’enfant africain mais aussi et surtout de la célébration de la fête des pères. L’événement a mobilisé tous les conducteurs de taxi-moto communément appelés zémidjan et leurs épouses ainsi que d’autres couches socio-professionnelles.

L’objectif de ce programme est de pacifier les ménages de la commune de Houeyogbé à travers des séances de sensibilisation. «Nous nous réunissons autour du projet la mobilité sociale dans les ménages visant à transformer la réalité quotidienne des familles de Houéyogbé », a déclaré Edwige Doudou Todéyahoun, présidente de l’ONG CIRPE-BÉNIN.

Deux communications ont meublé cet événement. L’une porte sur les stratégies pour avoir la paix dans les menages et l’autre sur la sensibilisation sur les infractions courantes et les régimes y afférentes. «Vous savez qu’on ne peut pas parler de la fête des pères sans parler des mères aussi (…). J’ai vraiment exhorté les femmes à se cultiver. On peut ne pas avoir de grands diplômes mais on peut se cultiver soi-même pour savoir qu’est-ce que je peux faire pour mon bien-être à moi même d’abord, pour la communauté et pour mon foyer, mon ménage. Nous avons mis l’accent sur le respect des uns et des autres dans le foyer, que l’homme respecte sa femme et que la femme respecte l’homme », explique Benoîte Léa Adoko, l’une des communicatrices.

Pour la présidente de l’ONG CIRPE Bénin, c’est un devoir accompli. «Je suis très très satisfaite parce que l’objectif est atteint et l’objectif, c’est de pouvoir lancer mon projet “mobilité sociale dans les ménages” . Nous devons avoir la paix dans les ménages. C’est un projet qui doit durer au moins trois ans. Il faut le lancer et expliquer à la cible ce que nous voulons faire et l’intérêt qu’il ont à gagner dedans,nous l’avons fait aujourd’hui. Je suis très satisfaite de voir que l’initiative à été réaliser », s’est réjouie Edwige Doudou Todéyahoun, présidente de l’ONG CIRPE-BÉNIN.

Même motif de satisfaction du côté des participants et participantes qui repartent chez eux bien outillés pour un ménage paisible.

Écrit par: betsaleelfm

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


Radio

check Webmail

check

UTILES

check Webmail

check

0%